• Chapitre 7-Mauvaise passe

    Aiden s’avère être un papa formidable. Il s'occupe des garçons jours et nuits. Il est vrai qu'à force de faire tous ces rêves érotiques avec mon beau père, je me sens très fatiguée et déboussolée. Voir Steve, le toucher, l'embrasser est devenue une obsession pour moi. Je n'arrive pas à me concentrer sur autre chose. Aiden, remarquant que je n'allais pas bien, a décidé de s'occuper de nos deux adorables garçons. Ils ne pleurent pas beaucoup et sont très calmes.

     

    Chapitre 7-Mauvaise passe

    Au travail aussi je ne suis pas du tout efficace. En plus Steve vient souvent se faire soigner, pour ne pas dire tous les jours. Et de le voir... J'en perds mes moyens à chaque fois. Cela devient très difficile de faire mon travail correctement. J'ai tout de même effectuer une nouvelle opération... Bien qu'elle se soit soldée par un échec, j'ai obtenue une promotion non négligeable. Le sommet n'est plus très loin...

     

    Chapitre 7-Mauvaise passe

    Avec Aiden nous avons cherché un moyen de gagner de l'argent plus rapidement tout en nous aidant à débloquer l'une des pièces du second étages : avoir un groupe de huit personnes et dix avantages de groupes. C'est groupe que nous avons nommés Les mains en or. Il est possible de jardiner, peindre, être amical et même jouer au jeu de glissade. Pour le moment nous ne sommes que six mais je continue à chercher.

     

    Chapitre 7-Mauvaise passe

    Nos jolis bébés sont devenus des bambins à une vitesse étonnantes. Thomas a tout pris de son papa, la couleur de ses cheveux ainsi que ses yeux bleus profond. C'est un petit garçon très curieux qui aime explorer toutes les pièces de la maison. Il très indépendant et joue beaucoup tout seul. Même lorsqu'il est triste, il préfère rester dans son coin à jouer tranquillement.

     

    Chapitre 7-Mauvaise passe

    Mathieu a, quant à lui, hérité de mes cheveux blond et de mes yeux verts. C'est un petit garçon très espiègle qui aime bien faire des bêtises. En fait, dés qu'il le peut, il aime mettre le désordre. Il se fait d'ailleurs souvent réprimander et recommence à chaque fois. Très sensible, il pleure souvent.

     

    Chapitre 7-Mauvaise passe

    Cette nouvelle réunion de groupe nous a permis d'obtenir des points nous permettant d'obtenir des avantages. Nous en sommes à quatre avantages avec l'ambiance de groupe inspiration niveau 1, une place en plus dans le groupe, une nouvelle façon de se saluer et groupe populaire. Encore six avantages et nous pourrons débloquer une nouvelle pièce.

     

    Chapitre 7-Mauvaise passe

    A chaque fois qu'il nous est possible, nous passons du temps avec ces ceux petites boules d'énergie et j'avoue que j'ai beaucoup de mal à les suivre. Il faut dire qu'Aiden et moi allons bientôt passer un stade et devenir des adultes à part entière.

     

    Chapitre 7-Mauvaise passe

    Entre Aiden et moi c'est toujours aussi tendu. Je refuse toujours tout contact avec lui et ce depuis déjà plus d'un an. Même les baisers sont devenus un calvaire. Pourtant, je sais que je l'aime de tout mon cœur mais son père hante mon esprit, mes pensées et mes rêves. Je n'arrive plus à le regarder dans les yeux sans me sentir coupable. J'en suis arrivée à un point où j'ai du mal à séparer le rêve de la réalité.

     

    -Jade, vas-tu enfin me dire ce qui ne va pas ?

    -Rien Aiden, laisse moi tranquille.

    -Ça fait un an que tu me demandes de te laisser tranquille. Tu penses un peu à moi ? Je ne me suis pas marié avec toi pour me faire délaisser des la première et seule fois où nous avons fait l'amour...

    -Je n'ai pas envie, tu peux comprendre ça ?

    -Et moi j'ai des envies... Tu peux aussi le comprendre ?

    -Je ne ferais rien... Si tu veux qu'il se passe quelque chose tu vas devoir me forcer...

    -Je me demande ce que je fais avec toi... Il est clair que tu ne ressens rien pour moi... J'ai besoin de m'éloigner quelque temps. Je prendrais les enfants ce week-end.

     

    Chapitre 7-Mauvaise passe

    Je regarde Aiden partir. Je l'entends embrasser ses enfants puis la porte d'entrée claquer... Et là je me mets à pleurer. Mais pourquoi je n'arrive pas à me sortir Steve de la tête ? Pourquoi je ne peux pas faire autre chose que d'y penser ? Je prie chaque jour pour le voir et pour que mes rêves deviennent enfin réalité. Est-ce que ces baisers seront aussi divins que dans mes rêves ? Est-ce que, de le sentir en moi sera aussi jouissif que dans mes rêves ? Je le veux et je me meurs de désir pour lui. Pourtant, je sais que j'aime Aiden et j'ai vraiment pas envie qu'il parte... Mais je dois le laisser partir jusqu'à ce que je comprenne ce qui m'arrive.

     

    Chapitre 7-Mauvaise passe

    Malgré la peine de ne plus avoir Aiden à la maison, j'ai du retourner au travail. Steve est souvent venu m'y retrouver et nous avons tous les deux succomber. Nous avons commencé à nous embrasser malgré toutes les personnes gravitant autour. Ne pouvant pas nous contrôler et ayant peur d'aller plus loin, nous avons décidé d'arrêter de nous voir. Il est reparti une fois soigné et j'ai pu m'occuper d'autres cas. Comme cette jeune femme qui s'est évanoui à l'accueil. Elle avait simplement avalé un gros poisson sans avoir pris la peine de le cuire ou de le dépecer.

     

    Chapitre 7-Mauvaise passe 

    C'est dans la solitude et l'indifférence que je passe le cap des 40 ans. Il est loin le jour de mes 18 ans où je dormais dans la rue volant les restes de nourritures pour survivre. Durant toutes ses années qu'ai-je accomplie ? J'ai eu deux magnifiques enfants et je crains que ce soient les seuls que je n'aurais jamais. Je n'ai même pas encore de maison à moi... Je dois jouer à un jeu un peu malsain pour gagner des pièces. Pour au final avoir une trop grande maison pour moi. Je me suis mariée avec un homme merveilleux que j'aime de tout mon cœur mais qui vient de me quitter... Et pourquoi ? Parce que je refuse de lui dire que je suis folle de désir pour son père...

     

    Chapitre 7-Mauvaise passe

    Je viens de mettre mon premier bébé au monde ! Je suis tellement contente. Grâce à cette délicate intervention, j'arrive au niveau 9 de la carrière. C'est la dernière ligne droite avant d(obtenir la consécration... Mais l'absence d'Aiden ne fait qu’augmenter ma peine... Je ne peux même pas fêter cette nouvelle avec lui...

     

    Chapitre 7-Mauvaise passe

    Comme prévue, Des son premier jour de congé Aiden est venu chercher ses enfants. Ils étaient tellement heureux de voir leur père. Il faut dire que je l'étais tout autant mais Aiden refuse de me parler. Il me promet simplement de me ramener les enfants le lendemain soir.

     

    Chapitre 7-Mauvaise passe

    Profitant d'être seule, je m'installe dans le parc à côté et j'arrive enfin au niveau 10 de la compétence logique. Je vais ainsi pouvoir obtenir une nouvelle pièce et agrandir la maison... Mais si je me retrouve seule dedans, elle va me paraître bien trop grande...

     

    Chapitre 7-Mauvaise passe

    A ma demande, Samuel arrive immédiatement et me félicite tout en me déverrouillant la pièce du rez-de-chaussée.

     

    Chapitre 7-Mauvaise passe

    Mue par une irrésistible envie de voir Steve, je me précipite chez lui. Je vais lui demander s'il a une idée de ce qui m'arrive. Pourquoi je suis attirée par lui. Je reste planqué près de chez lui attendant le moment propice pour le rejoindre.

     

    Chapitre 7-Mauvaise passe

    Je rentre dans la maison et commence à le chercher. Je le trouve dans la salle de bain, une simple serviette nouée autour de sa taille. Il est tellement beau, tellement musclé. Mon corps entier s'enflamme, me brûle. Mon désir pour lui s'accentue à mesure que sa bouche bouge. Je sens le monde tourner et je me sens partir.

     

    Chapitre 7-Mauvaise passe

    Lorsque j'ouvre les yeux, Steve est là, assis sur le bord du lit. Je me relève aussitôt mais je ne vais pas mieux. Je brûle toujours autant de désir pour lui. Il s'approche de moi et pose une main sur ma jambe et l'autre sur mon front.

     

    -Comment te sens-tu ?

    -Mal, très mal. Pourquoi ? Pourquoi j'ai autant envie de toi ?

    -Je n'en sais rien... J'ai aussi beaucoup de mal à me contrôler.

    -J'ai envie que tu me fasses l'amour, là, maintenant...

     

    D'un geste je fais tomber sa serviette dévoilant son sexe en pleine érection. Je sentis tous mon désir remonter et vouloir éclater. De la voir ainsi nu... J'enlevais alors mes amis et toucha son entrejambe... Il était tellement tendu sous l'effet du désir et avait grandi comme pour me dire qu'il voulait me pénétrer...

     

    Chapitre 7-Mauvaise passe

    De le voir, ainsi devant moi , de le sentir si gros et tendu je sentais l'excitation me gagner. Mais après tout, c'était mon rêve, non ? Je pouvais bien en faire ce que je voulais... Il s'approche de moi alors que je recule au milieu du lit.

     

    Chapitre 7-Mauvaise passe

    Tout en me caressant l'entrejambe il commence à m'embrasser sensuellement. Je sens ses doigts me pénétrer, mais je veux plus, pas seulement ces caresse, il m'en faut toujours plus... Il commence à embrasser mon corps en sueur à cause du feu qui me consume et ne s'arrête que lorsque sa bouche se pose sur mes parties génitales. Je sens sa langue me pénétrer ce qui me fait pousser un gémissement de bonheur. Il resta un moment à me titiller puis insère lentement son sexe à l'intérieur de moi. Il commence alors ses mouvements de vas et vient qui se font de plus en plus rapide et profond. Je ne peux m'empêcher de pousser un hurlement de bonheur à chaque fois que ses hanches percutent violemment mes fesses.

     

    Chapitre 7-Mauvaise passe

    Et alors qu'il est entrain de se vider en moi, de me transmettre toute son excitation, je relève la tête en poussant un cri de joie et je reste tétanisé. Steve pareil. Je ne sens plus ses mouvements, son sexe en moi a repris sa taille au repos et Aiden nous regarde avec un regard plein de colère, de tristesse et de haine... Je vois ses larmes couler avant de claquer la porte...


    8 commentaires
  • Chapitre 8-Solitude

    -Aiden attends, je t'en prie.

    -Comment ? Pourquoi ? Alors c'était pour ça ?

    -Que racontes-tu ? J'ignore ce que tu penses avoir vu, mais ce n'est pas ce que tu crois...

    -Ce que je crois ? Ce que j'ai vu ? Tu étais à poil sur le lit de mon père avec son sexe à l’intérieur de toi... Comment peux tu me dire que ce n'est pas ce que je crois ?

    -Non non je t'assure ce n'est qu'un rêve. Ce n'est pas la première fois...

    -Pas la première fois ? Un rêve ? Tu me dégoûtes tellement !

    -Aiden je t'en prie, il faut que tu me crois... Je vais me réveiller et tout ça n'aura jamais eu lieu. Je vais me réveiller dans notre lit et...

    -Tu ne me reverras plus jamais. Tu...

    -Aiden !

     

    Chapitre 8-Solitude

    Steve avait pris le temps de se rhabiller avant de nous rejoindre. J'étais toujours nue alors il me passa sa chemise que j'enfilais avec hâte.

     

    -Papa, pourquoi ? C'est ma femme ! Papa le sait ?

    -Non et je me chargerais de le lui dire en temps voulu. Ce n'est pas ce que tu crois.

    -Comment pouvez-vous encore me dire ça ? Vous étiez tous les deux entrain de coucher ensemble sous mes yeux et le pire c'est que vous y preniez du plaisir !

    -Viens t'asseoir, s'il te plaît. Je vais te raconter tout ce que je sais mais tu dois d'abord te calmer.

     

    Aiden aimait son père et je pense qu'au fond de lui il voulait croire en lui. Je revins de nouveau habillé. Sans un regard pour moi il s'assit sur le canapé attendant patiemment que Steve lui explique.

     

    -Tu attends quoi pour m'en parler ?

     

    Aiden commençait à perdre patience. Steve le voyait bien.

     

    -J'ai envoyé un message à ton père. J'attends qu'il arrive et je vous explique tout.

     

    Chapitre 8-Solitude

    Tobias arriva trente minutes plus tard. Steve lui avait raconté par texto ce qui venait de se passer. Il me regarda avec haine avant de s'asseoir près d'Aiden. Steve prit enfin la parole.

     

    -Lorsque j'étais ado, je suis tombé fou amoureux d'une fille, Géraldine. C'était la plus belle fille de l'école et la plus populaire aussi. Tout était fait pour que nous sortions ensemble puis il est apparu dans ma vie.

    -Papa ?

     

    Aiden n'avait jamais entendu parler de cette histoire et ignorait complètement que son père était hétéro avant de se découvrir gay.

     

    -Non, Thomas, le garçon que j'aimerais toute ma vie. Petit à petit il m'a séduit et je suis tombé raide dingue de lui. J'ai quitté Géraldine pour cela.

     

    Chapitre 8-Solitude

    -J'ai connu Thomas bien longtemps avant, continua Tobias. Je devais épouser sa sœur mais dés que je l'ai vu je n'ai eu de yeux que pour lui. Son innocence, sa gentilles, sa douceur faisaient de moi un homme meilleur. Je devenais un autre homme en sa présence. Mais mon père avait en horreur les homo alors dés qu'il a appris ma liaison avec Thomas il a fait tuer ses parents et a menacé de le tuer aussi si je ne lui obéissais pas. J'ai donc été obligé de partir et de le laisser seul. Je suis revenu vers lui lorsque j'ai appris son viol...

     

    Steve et Tobias avaient fait une pause. Ils se regardaient tous les deux et se comprenaient si bien. Steve reprit la parole.

     

    Chapitre 8-Solitude

    -Thomas, incapable de choisir, a alors entamé une relation avec nous deux. C'est Pierre mon meilleur ami qui l'a violé et comme Thomas était incapable de me laisser partir, il s'est allié à Géraldine pour lui tendre un piège.

    -C'est deux misérables insectes ont assassiné Thomas... Ils l'ont transpercé avec une sorte de machette et l'ont laissé se vider de son sang.

     

    Tobias serrait les poings et je voyais que ses yeux se remplissaient de larmes. Steve était dans le même état. D'un revers de manche, ils essuyèrent leur trop plein d'émotion.

     

    -J'ai décidé de prendre les choses en mains et je suis allé tuer les responsables de sa mort, Pierre et Géraldine.

    -Lorsque je suis arrivé pour l'en empêcher, j'ai vu Pierre étendu, mort. Géraldine suppliait mais Tobias lui tira une balle dans la tête. Mais son corps a disparu sous nos yeux...

     

    Chapitre 8-Solitude

    Tobias entoura le cou de son fils avec son bras et de sa main libre il pris celle d'Aiden. Il avait un regard tendre emplit d'amour.

     

    -Aiden, Je t'aime de tout mon cœur. Je te considère comme mon fils...

    -Comment ça comme ton fils ? Mais tu es mon père, non ?

    -Oui, mais tu es quand même le fruit de l'amour qu'il y avait entre Thomas et Steve. Je n'y suis pour rien pour ça...

    -Aiden, je fais moi aussi des rêves érotiques et très étrange avec Jade. Je ne la connaissais pas et ne savait même pas que c'était ta femme. En même temps, malgré toutes ces années, tu as toujours refusé de nous la présenter... Ces rêves sont si réalistes que j'ai, à chaque fois l'impression qu'ils sont réels.

    -Ton père m'en a parlé, intervint Tobias. Et je l'ai prévenu qu'un jour tout cela allait mal tourner. Je suis blessé de savoir qu'ils sont vraiment passé à l'acte, mais crois moi quand je te dis qu'il n'y a pas plus gay que ton père. S'il est passé à l'acte avec ta femme, c'est malgré lui, je peux te le promettre.

     

    Chapitre 8-Solitude

    Je n'osais pas intervenir. Je me sentais bien trop gêné par la situation et j'avais tellement envie de Steve, encore maintenant... Je n'espérais qu'une seule chose c'est qu'il me prenne encore et peu importe si les autres nous voyaient. Je fermais les yeux afin de vivre cette scène au moins en rêve... Sa langue entra dans ma bouche. Ses lèvres humides touchant les miennes et sa langue s’entremêlant à la mienne me donnaient des frissons. Je ressaierais alors mon étreinte autour de son cou et approfondit son baisers.

     

    -Papa ! Jade ! Vous me dégoûtez ! Devant nous ? Comme ça, sans prévenir ? Votre sadisme n'a donc aucune limite ? Jade, je ne veux plus jamais te revoir !

     

    Mais qu'est-ce que j'ai encore fait ? Ce n'est pas possible, nous n'avons pas pu nous embrasser en vrai, pas devant Aiden. Je posais alors des yeux remplis de larmes sur mon beau père et m'enfuis en courant. Je courrais sans savoir où j'allais. Puis, lorsque je n'ai plus eu de larmes, je suis rentrée chez moi. Je me suis allongée dans mon lit et avant de m'endormir, j'ai envoyé un message à Aiden lui demandant de garder les enfants un moment.

     

    Chapitre 8-Solitude

    Ma vie de femme seule recommença. J'allais au travail et je revenais directement m'enfermer chez moi. J'avais bien trop peur que mes fantasmes redeviennent réalité.

    Trois mois passèrent ainsi. Je n'avais pas revu mes enfants car j'étais tombée en dépression. Je ne prenais plus soin de moi, je me laissais complètement aller. Mon ventre prenait du volume même si je ne mangeais pas puisque de toutes façons, je vomissais tout. Et puis j'ai reçu un appel. C'était Tobias. Il voulait me voir mais j'avais peur. Pour une raison inconnu je ne voulais pas me retrouver seule avec lui. Serait-ce à cause de son travail dans la branche criminel ? Ou de son passé peu glorieux ?

    C'est dans le parc de San Myshuno que je le retrouvais. Il jouait au basket. Il était très beau et avait un style parfait, mais je ne l'aimais pas.

     

    -Jade, tu es venu.

     

    Il me rejoignit sur le banc.

     

    Chapitre 8-Solitude

    -Je ne t'en veux pas et ne te ferais rien alors pas la peine de devenir aussi blanche.

    -Non, ce n'est pas ça, mais...

     

    Et je vomis. Je vomis le peu que j'avais mangé ces derniers jours. Je ne me sentais pas bien... J'avais tellement de maux de ventre.

     

    -Ne serais-tu pas...

    -Je t'interdis de dire ce mot. Je ne veux pas... Ce n'est pas possible... Aiden va me détester... Un enfant de son père ? Il n'a pas mérité ça !

    -Tu l'aimes ?

    -Qui ?

    -Aiden...

    -Oh oui, je l'aime de tout mon cœur mais je n'ai envie que de Steve...

    -Écoutes, j'ai un moyen de savoir ce qui se passe. Et peut-être de mettre un terme à tout ça. J'ai perdu Thomas, je refuse de perdre aussi mon mari. Aiden t'aime comme un fou et c'est pour ça qu'il souffre autant. Viens à la maison samedi vers 16h.

     

    Chapitre 8-Solitude

    Il déposa un baiser sur mon front avant de me serrer dans ses bras.

     

    -Ça va aller, on ne te laissera pas, mais il fait que leur dise pour ta grossesse, ils ont le droit de savoir. Aiden finira par te pardonner.

     

    Tobias parti me laissant seule... Je ne savais pas quoi faire, j'étais complètement perdue. Je me retrouves seule, enceinte de mon beau père... J'avais toujours une envie folle de Steve et cela devenait de moins en moins supportable. Je ressentais le besoin de l'avoir en moi, de sentir ses lèvres embrasser chaque partie de mon corps...

     

    Chapitre 8-Solitude

    Ce bébé qui pousse en moi n'est pas désiré... Comment pourrais-je vouloir d'un bébé avec un homme que je n'aime pas ? Pourtant de le sentir bouger ne me fait ressentir que de l'amour. Mais j'aimerais tant qu'Aiden soit près de moi...

     

    Chapitre 8-Solitude

    Je me suis finalement décidé à aller voir Steve sur la demande de Tobias. J'espère sincèrement qu'il n'y est pas tout seul... Je ne sais pas si je pourrais résister à l'envie de me jeter dans ses bras. Tobias ne leur a sûrement pas dit pour ma grossesse mais vu comme mon ventre est énorme, je pense qu'ils vont le deviner...

    Lorsque j'arrive, je suis étonnée de voir autant de monde. Steve et Aiden joue avec les enfants pendant qu'Aiden discute avec deux inconnus.

     

    Chapitre 8-Solitude

    Steve ayant deviné que j'étais enceinte de lui se jeta sur moi avant de poser sa tête sur mon ventre.

     

    -Tu es vraiment enceinte de moi ? Je ne sais pas ce que je dois ressentir... Aide moi !

    -Oh Steve, si je le savais... Tout ce que je peux te dire c'est que j'ai envie de toi, là, maintenant...

     

    Sans attendre plus longtemps, Steve et moi commençons à nous embrasser sous les yeux tristes d'Aiden et Tobias. Mais c'est plus fort que nous, nous ne pouvons nous arrêter.

    Il commence par m'embrasser et ses mains se posent sur tout mon corps... D'abord elles caressent ma poitrine en serrant mes tétons déjà très douloureux sous le poids du désir. Puis elles descendent vers ma partie intimes chaudes et mouillées.

     

    Chapitre 8-Solitude

    Tout à coup je me sens tiré en arrière et ma bouche se trouve obligé de quitter les lèvres de l'homme que je désire à mourir. Je me mets à pleurer tant je ne peux supporter d'être séparé mais je sens quelqu'un poser sa main sur mon épaule. J'ouvre les yeux et vois la jeune femme murmurer des paroles pendant qu'elle me regarde. Ses yeux semblent plonger au plus profond de mon âme et je déteste ça.

    Tout à coup je sens ma tête tourner et je commence à perdre l'équilibre. Je jette un dernier regard à Steve et je le vois s'écrouler à terre. Je ne tarde pas à le suivre et m'écroule aussi sur le sol...


    7 commentaires
  • Chapitre 9-Libération

     Par chance je suis simplement sonné. J'ai mal à la tête. Steve aussi commence à se réveiller. Je sens que quelque chose ne va pas en moi... Je sens comme si on essayait de m'enlever une partie de moi et je n'aime pas ça. Cela me mets hors de moi... Et tout à coup une forme spectrale s'élève au dessus de moi. C'est une jeune femme qui me ressemble comme deux gouttes d'eau...

     

    Chapitre 9-Libération

    -Qui es-tu ?

     

    Saphira s'adressait au fantôme avec une voix douce et avenante. Elle ne voulait pas qu'il revienne me posséder. JE ne sais pas trop qui est cette femme, mais je me sens tellement mieux. Je n'ai plus ce désir constant de faire l'amour avec Steve. Je ne pense même plus à lui... Je sens mon corps reposé, plus sous tension avec une faim insatiable.

     

    -Vous savez très bien qui je suis. En tous cas Steve et Tobias m'ont sûrement reconnu.

     

    Chapitre 9-Libération

    Le fantôme s'approcha de Steve et lui tint le visage entre les mains.

     

    -Tu es à moi maintenant Steve. Je t'aime et t'ai toujours aimé. Tu ne pourras plus jamais me quitter car je vais te faire mien que tu le veuille ou non.

    -Géraldine, non. Je ne comprends pas ce qui se passe. Mais tu es mort... J'ai vu Tobias te tuer...

    -Oui c'est vrai et d'ailleurs il va payer pour ça, ne t'en fait pas. Mais notre créateur a décidé de me donner une nouvelle chance en créant cette femme.

    -Tu veux dire que Jade est ta réincarnation ?

     

    Steve ne pouvait me croire. Mais en y repensant il est vrai que je ressemble à la femme de mes rêves., à cette Géraldine....

     

    Chapitre 9-Libération

    -Oh comme je t'aime Steve... Même au delà de la mort mon amour pour toi est intacte. C'est si bon de te sentir de nouveau...

     

    Steve ne pouvait plus bouger, il était comme hypnotisé... Géraldine en profitait.

     

    -Non Géraldine, je ne t'aime pas et je n'aime pas Jade. Je suis amoureux de Tobias et rien de ce que tu m'as fait ou de ce que tu feras n'y changera quoique ce soit...

     

    Chapitre 9-Libération

    Tobias ne pouvait en supporter plus longtemps. Il haïssait tellement cette femme et ne parvenait pas à lui pardonner ce qu'elle avait fait même dans la mort. Il se rua sur elle, l'air menaçant.

     

    -Je me fiche pas mal que tu sois morte... Je serais capable de te tuer autant de fois que nécessaire. Laisse ma famille tranquille. Ne t'approche plus jamais ni de Steve, ni de Jade sinon je te promets que tu vas souffrir comme jamais tu n'as souffert de ton vivant.Je serai capable de te poursuivre jusqu'en enfer pour...

     

    Tobias est si adorable ! J'ignorais qu'il me considérait comme de sa famille. Il est si gentille et dire que j'avais peur de lui...

     

    Chapitre 9-Libération

    -Oh Steve, je t'en supplie, ne me laisse pas, une nouvelle fois ! J'ai besoin de toi. N'as tu pas aimé toutes ces fois où nous avons fait l'amour ? Et j'attends même un enfant de toi.

    -Ce n'est pas avec toi que j'ai couché mais avec Jade et c'est elle qui attend mon enfant, pas toi. Jamais je ne sortirai avec toi, peut importe le monde dans lequel on vit. Peut importe les vies que nous avons. Nous ne sommes pas fait pour être ensemble et je te hais tellement... Tu as tué l'homme de ma vie... tu l'as massacré et l'as laissé se vider de son sang... Tu ne mérites aucune pitié et tu ne mérites pas de trouver l'amour qu'importe les efforts que tu fait. Tu me dégoûtais déjà mais te servir de la femme de mon fils pour arriver à tes fins... Tu as atteint un point de non retour. Tu as osé faire du mal à un garçon innocent... Je te méprise. Alors vas-y, prends mon corps si tu veux, insère toi en moi, jamais tu n'auras mon cœur.

     

    Chapitre 9-Libération

    Géraldine se laissa tomber sur le sol et pleura. Elle me faisait de la peine... Ce qu'elle faisait par amour... Je l'admirais pour ça et ne pouvais pas lui en vouloir mais je voulais que cela cesse. Je ne pouvais plus vivre ainsi. J'aime Aiden et ne veux que lui. Je me sens déjà assez mal vis à vis de sa famille...

     

    Chapitre 9-Libération

    Je décidais alors d'aller parler à cette pauvre âme malheureuse.

     

    -Je ne t'en veux pas, tu sais...

    -Tu crois que je m’intéresse à ce que tu penses ? Rien que le fait d'avoir du me servir de ton corps pour avoir mon Steve me répugne...

    -Ça tombe bien car moi aussi je n'ai pas du tout aimé ça. Alors ce serait bien de nous laisser reprendre le contrôle de notre vie...

    -Jamais ! Il est à moi ! Je ne te le laisserais jamais !

    -Écoute, tu es morte et lui non. Il a refait sa vie et regarde, ils ont fait de si beaux enfants ensemble. Tu ne crois pas qu'il mérite d'être heureux ? Si tu l'aime vraiment ne crois tu pas que ton devoir est le laisser être heureux ? Moi j'aime passionnément Aiden, leur fils et pourtant il est bien plus heureux loin de moi. Alors je me dois de le laisser... Par amour.

    -Steve et moi étions si heureux ensemble...

    -Tu l'étais peut être mais es-tu certaine que Steve l'était ?

     

    Chapitre 9-Libération

    -Faut croire que non...

    -Et tu ne crois pas que tu es plus heureuse lorsqu'il sourit plutôt que quand il pleure et semble triste toute la journée ?

    -Quelle question ! Il a un tellement beau sourire que je pourrais rester des heures à le regarder...

    -Alors pourquoi ne le fais-tu pas ? Pourquoi fais-tu tout pour le rendre malheureux, pour lui enlever son sourire ? Il ne m'aime pas, c'est certain, alors pourquoi veux-tu nous forcer à être ensemble ?

    -Je pouvais le toucher à travers toi. Je l'aime tellement.

    -Oui mais maintenant vous faites partie de deux mondes différents. Tu n'as plus ta place parmi nous. Veille sur lui de la où tu es mais ne l'empêche pas d'être heureux.

     

    Chapitre 9-Libération

    Géraldine se leva et vola vers Steve. Elle passa ses bras autour de son cou et l'embrassa.

     

    -Je t'aime Steve, je t'aime sincèrement. Mais elle a raison, je dois te laisser vivre maintenant. Alors pardonne moi je t'en prie et retrouve ce sourire que j'aime tant. Pardonne moi tout le mal que je t'ai fait.

     

    Elle s'évapora dans les airs et l’atmosphère pesante s'était allégé. Nous nous regardions tous avec étonnement.

     

    Chapitre 9-Libération

    Puis tout à coup, je sentis alors la honte m'envahir et les souvenirs de tous mes ébats avec Steve refirent surface. De me voir ainsi, avec lui me faisait mal, tellement mal... Jamais Aiden ne pourra me le pardonner et puis d'ailleurs, je ne pourrais jamais me le pardonner... Ce que j'ai fait... Ma possession n'excuse pas tout...

    Mon regard se posa sur Aiden qui fit un geste dans ma direction mais je ne pouvais pas soutenir son regard, je ne mérite même pas sa clémence. Sentant mes larmes affluer avec force je prends mes jambes à mon cou et part m'enfermer dans ma maison...

     

    Chapitre 9-Libération

    Je m'écroule contre la porte et je pleure. Je pleure tellement que je finis par m'endormir. J'ai complètement raté ma vie. Je n'aurais jamais du partir de chez ma mère. J'aurais du laisser mon beau père faire ce qu'il avait à faire... J'aurais... Je finis par m'effondrer de fatigue.

     

    Chapitre 9-Libération

    C'est la sonnerie de mon réveil qui me tire de mon sommeil. Il est temps pour moi d'aller au travail. Ça ne pourra que me faire du bien... Je n'ai pas pu sauver ma vie, alors je dois essayer de sauver la vie des autres. J'ai même eu le droit à une visite à domicile. J'ai eu peur que ce soit Steve. Je ne sais pas si je pourrais, un jour, les revoir. J'ai tellement honte ! J'ai quand même réussi à soigner deux personnes sur trois...

     

    Chapitre 9-Libération

    Je n'ai pas eu de nouvelles d'Aiden depuis trois mois maintenant. Steve a bien essayé de m'appeler ou de venir me voir, mais je refuse de le voir. J'ai bien trop honte. Je vis ma grossesse toute seule et entre maintenant dans mon dernier trimestre. Bientôt mon bébé sera là. Un bébé qui n'est pas le fruit d'un amour, mais que j'aime quand même...

     

    Chapitre 9-Libération

    Et alors que je me morfondais, comme à mon habitude, je reçu un message d'Aiden. Je n'en revenais pas et relu le message des dizaines de fois pour me convaincre du contenu : « j'ai réfléchi et j'ai vraiment besoin de te parler. Que dirais-tu de venir à un rencard avec moi ? RDV a 19h dans notre restaurant ».

    Je n'arrive pas à cacher ma joie. Un rendez-vous avec mon mari... Celui que j'aime plus que tout au monde... Je vais me faire belle pour ce moment magique. J'ai un peu de temps alors je décide d'aller faire les magasins.

     

    Chapitre 9-Libération

    Je mets à temps fou à me décider et j'en essaye tellement. Mais je ne sais toujours pas laquelle choisir... Après en avoir passé et repassé, je me décide enfin. J'espère lui plaire de nouveau. A moi de tout faire pour le reconquérir.

     

    Chapitre 9-Libération

    Avec Aiden, on se partage la garde de nous petits amours et cette semaine c'est à moi de les garder. J'adore jouer avec eux. Heureusement qu'ils sont là, ils me redonnent le sourire.

     

    -Mama, t'aime.

     

    Mathieu avait posé ses petites mains sur les miennes. Elles étaient si chaudes et si petites.

     

    -Papa manque Coma.

    -Je sais mon poussin, à moi aussi il manque... Mais maman doit aller voir papa alors vous allez rester bien sagement ici avec votre baby sitter, d'accord ?

     

    C'était des petits chenapans, mais je savais qu'ils allaient être sage.

     

    Chapitre 9-Libération

    Lorsque j'arrivais devant le restaurant, Aiden était déjà là, il m'attendait. Il était tellement beau... J'hésitais à aller à sa rencontre. Je n'ai pas attendu longtemps avant qu'il vienne vers moi.

     

    -Salut !

    -Bonjour Aiden....

    -Je suis content que tu aie accepté de venir. Tu es magnifique...

    -Merci mais c'est à moi de te remercier.

    -Comment se passe la grossesse ?

    -Difficile mais je suis bientôt à la fin.

    -Je suis désolé de ne pas être là, mais c'est encore trop difficile.

    -Non ne t'excuses pas, je te comprends. Je gère.

    -Tu as l'air épuisé...

    -Non ça va, je t'assure.

     

    Je ne veux pas l'inquiéter avec mes problèmes. Mais c'est vrai, ma possession m'a vidé de toute mon énergie.

     

    Chapitre 9-Libération

    J'ai passé un moment incroyable avec lui. Nous avons beaucoup parlé, nous nous sommes beaucoup séduit. C'était comme si tout recommençait au début, comme si nous avions une seconde chance. Au départ, nous marchions côtes à côtes, je n'osais pas le regarder. Après ce que j'ai fait, c'était tout naturel. Puis, petit à petit, il me prit la main et la serra dans la sienne ce qui me donna tellement de frissons. Il me tint dans ses bras sans jamais m'embrasser. J'en mourrais pourtant d'envie, mais il n'était pas prêt. Pas prêt non plus à revenir vivre avec moi. Je le comprends et ne peux pas lui en vouloir.

     

    Chapitre 9-Libération

    Lorsqu'il me déposa devant la maison il m'embrassa le front.

     

    -J'ai passé une très bonne soirée. Merci encore d'être venue.

    -Merci à toi de m'avoir appelé...

    -Je vais y aller. Je ne suis pas encore prêt à te faire confiance ni à vivre près de toi.

    -Je le sais. Prends ton temps, je ne bouge pas de là.

    -On se revoit bientôt.

     

    Et il partit me laissant de nouveau toute seule...

     

    Chapitre 9-Libération

    Le travail recommença mais cette fois je n'avais plus ce poids sur les épaules. Seul Aiden hantait mes pensées mais après notre dernière soirée ensemble, tout me semblait possible. J'ai eu, de nouveau la chance d'accoucher une jeune femme enceinte ce qui me propulsa au dernier niveau de ma carrière.

     

    Chapitre 9-Libération

    Samuel arriva aussitôt mon coup de téléphone. Il me débloqua donc cette pièce et en échange je lui donnais 3000 SF. Plus que trois pièces et la maison sera entièrement à moi...


    8 commentaires
  • Deux mois se sont écoulés depuis mon dernier rendez-vous avec Aiden et je pense arriver au terme de ma grossesse. J'ai tellement mal que je pourrais hurler... Je ne me souvenais pas que c'était si douloureux l'accouchement... Il faut dire que la dernière fois Aiden était à mes côtés... Cette fois c'est toute seule que je dois donner la vie. Je n'ai ni la force ne le temps d'aller à l'hôpital avant que ma petite fille ne pointe le bout de son nez suivit de près par sa sœur...

     

    Chapitre 10-Un nouveau départ

    Laissez moi vous présenter Aya, dans mes bras. C'est un petit bébé de 40 cm pour seulement 2 kg 200. Et l'autre c'est Shina, sa petite sœur née seulement 5 minutes après. Elle est un peu plus grosse avec ses 2 kg 800 et ses 45 cm. Je suis une maman comblée.

     

    Chapitre 10-Un nouveau départ

    J'appelle immédiatement Samuel pour qu'il vienne me débloquer la pièce à laquelle j'ai le droit en échange de 800 SF. Il faut dire que c'est bientôt l'anniversaire des jumeaux et je dois leur faire une chambre avec de vrais lits.

     

    Chapitre 10-Un nouveau départ

     Chapitre 10-Un nouveau départ

    Thomas et Mathieu m'ont, un matin, fait la surprise de venir me réveiller alors qu'ils venaient de grandir, seuls, dans leur coin. Ils étaient tous les deux tristes de ne pas avoir eu de gâteau mais je n'ai pas eu le temps d'en faire un. Va falloir que je me fasse pardonner. Pour le moment, les jumeaux se ressemblent beaucoup au niveau du caractère. Ils sont tous les deux devenus créatif avec une forte envie de devenir un prodige artistique.

     

    Chapitre 10-Un nouveau départ

    Profitant d'être en congé, je décide de réunir mon groupe. Je ne sais pas si Tobias et Aiden vont venir mais comme ils font aussi partis du groupe, je me dois de les prévenir. Et ils ont tous les deux décidés de venir, pour mon plus grand plaisir. Aujourd'hui nous passons beaucoup de temps à faire un concours de glissades. Il me reste plus que cinq avantages à obtenir si je veux débloquer une nouvelle pièce.

    A la fin de la réunion, avant de partir, Aiden a décidé que le moment était venu pour nous d'avoir un autre rendez-vous. Il ne voulait pas aller trop vite alors il m'a proposé de laisser les enfants à ses parents pendant qu'il passerait la journée avec moi dans notre, enfin ma maison. Je n'ai pas besoin de vous dire à quel point je suis heureuse.

     

    Chapitre 10-Un nouveau départ

    Pendant qu'il va déposer les enfants chez ses parents, je me prépare. Lorsqu'il arrive, je suis encore dans la salle de bain.

     

    -Je t'attends dans le salon.

     

    Je n'ai pas encore débloquer le salon salle à manger, mais pour le moment, j'ai installé le canapé au premier étage. Lorsque je le rejoint, Aiden est assis sur le canapé à regarder la télévision. Je n'ose pas l'interrompre et reste là, à le regarder.

     

    -Ne restes pas planter là, viens me rejoindre.

    -Merci encore pour cette journée...

    -Tu me remercieras quand elle sera terminée.

     

    Chapitre 10-Un nouveau départ

    Il posa ses yeux tendres sur moi. J'y vois quand même une pointe d'inquiétude.

     

    -Qu'est ce qui te tracasse ?

    -Tu penses encore à mon père ? Enfin, je veux dire, de vous deux entrain de...

    -Non, enfin oui.Mais pas comme avant. Je revois toutes les fois où ça c'est passé et j'ai honte, tellement honte. Je n'arrive pas à me pardonner, alors j'imagine que tu ne pourras pas non plus. Mais je...

    -Je t'ai pardonné...

    -Alors pourquoi tu ne reviens pas vivre ici, avec moi ?

     

    Chapitre 10-Un nouveau départ

    Il eut un moment d'hésitation mais finalement il m’attrapa par le cou et me fit des chatouilles. Je me mis à rire. Cela faisait tellement longtemps que je ne m'étais pas autant amusé. Plus je riais, plus il continuait.

     

    Chapitre 10-Un nouveau départ

    -Arrête Aiden je t'en prie.

    -Tu es tellement belle quand tu ris...

     

    Je rougis. Mais que lui prend-t-il tout à coup ? Je croyais que nous devions juste passer un moment ensemble et discuter...

     

    -Tu m'aimes encore ? Ou tu aimes mon père ?

     

    Chapitre 10-Un nouveau départ

    -Mais ça ne va pas de poser une question pareille ? C'est toi que j'aime depuis le début. C'est toi que j'aimerais jusqu’à la fin. Pour le meilleur et pour le pire... Tu t'en souviens ?

     

    Chapitre 10-Un nouveau départ

    -Oui je m'en souviens... Je t'aime tellement aussi...

     

    Il est sur le point de m'embrasser lorsqu'il se ravise. Il se lève d'un coup me laissant sur ma faim. Mon cœur bat tellement vite que le sang ne tarde pas à affluer trop vite jusque ma tête. J'ai du mal à me calmer. Cela fait tellement longtemps que je n'ai pas senti ses mains sur mon corps...

     

    -Je suis désolée...

     

    Murmurais-je avant d'aller m'enfermer dans la chambre. Je dois me calmer...

     

    Chapitre 10-Un nouveau départ

    Aiden vient me rejoindre et s'allonge à côté de moi. Je n'ai pas besoin de sentir pour voir que son sexe est en érection et qu'il ne demande qu'à sortir. Mais je sais aussi qu'il ne veut pas aller plus loin avec moi... Il n'est pas encore capable de me donner un simple baiser alors me faire l'amour est impensable...

     

    -Je suis désolé si...

    -Non Aiden, ne t'excuse pas, tu n'y es pour rien. Tout est de ma faute.

     

    Chapitre 10-Un nouveau départ

    Il me plaque la tête sur son torse. Ma main posée sur son cœur, je le ressens battre à toute vitesse. Ainsi bercée, je ne tarde pas à m'endormir espérant que tout ceci ne soit pas qu'un simple rêve...

     

    Chapitre 10-Un nouveau départ

    Nous nous réunissons une nouvelle fois avec tout le groupe. Cette fois Steve se joint à nous ce qui nous fait un groupe de huit membres. Après le concours de glissade, nous voilà entrain de peindre tous ensemble. C'est un moment de détente qui nous permet de gagner plus de points de groupe. Nous sommes maintenant un groupe de huit membres passe partout avec une nouvelle poignée de main. Nous avons une bonne ambiance inspirante propice au jeu et à la concentration. Être en groupe facilite notre capacité à devenir énergisé.

     

    Chapitre 10-Un nouveau départ

     Chapitre 10-Un nouveau départ

    Les jumelles grandissent enfin. Finis les nuits blanche à les bercer tout en leur chantant des chansons. Aya devient un petit bambin angélique alors que sa sœur Shina obtient la capacité à charmer son entourage. Cela promet pour la suite.

    Après avoir reçu un message de la part de Steve me demandant de passer le voir avec les enfants, je me hâte d'y aller. L'eau a coulé sous les ponts depuis notre aventure et j'ai envie de passer à autre chose et d'avoir une autre relation avec lui... Tobias a été si gentil avec moi.

     

    Chapitre 10-Un nouveau départ

    A peine arrivée, Aiden est venu me dire bonjour en me posant un baiser sur le front, Mathieu conte lui pendant qu'Aya ne voulait pas lâcher ma main. Shina et Thomas vont directement embêter leur grand père Tobias malgré les efforts de Steve pour décrocher Shina de la jambe de Tobias.

     

    Chapitre 10-Un nouveau départ

    Je riais beaucoup, heureuse d'être en famille. Nous avons passés une super journée. Les enfants se sont vraiment bien amusé. Steve et Tobias sont vraiment super avec eux. Les enfants sont épanouis avec eux. Aiden s'approche alors de ses pères.

     

    -Papas, j'ai quelque chose à vous demander.

    -Oui Aiden, tu peux nous demander ce que tu veux, dit Steve en posant sa fille sur le sol.

    -Je sais ce que tu attends de nous, intervint Tobias. C'est d'accord nous gardons les enfants cette nuit mais à une seule condition.

     

    Aiden ne comprend pas où veut en venir son père. Moi j'écoute tout ça, seule, dans mon coin.

     

    -Jade est une fille très bien. Tout ce qui est arrivé n'est pas de sa faute, mais tu agis comme si elle était responsable... Il faut que tu arrêtes de lui faire du mal...

    -Je sais papa et c'était bien mon intention. Elle est ma princesse et je compte bien le lui prouver...

     

    Chapitre 10-Un nouveau départ

    Il me prend alors par la main et m’entraîne à Willow Creek sur un point d'eau où une vieille barque semble attendre patiemment. L'envie soudaine et étrange me prend de monter dessus. D'un pas incertain je m'avance, Aiden sur mes talons.

     

    -Jade fait attention. Elle ne me paraît pas être en bon état.

    -Tu seras là pour me sauver, non ?

     

    Je ne croyais pas si bien dire car à peine ai-je parler que je perds l'équilibre. Heureusement Aiden est là et me retiens avant de me serrer dans ses bras.

     

    -Je t'avais dit de faire attention... Je ne veux plus jamais te perdre... Je t'aime trop...

    -Je t'aime aussi et tu me manques tant... J’aimerais tant que tu reviennes vivre avec nous...

     

    Il ne me répond pas mais pose ses lèvres sur les miennes. Surprise j’entrouvre ma bouche et je sens sa langue en profiter pour y entrer. A mesure que son baiser s'intensifie, je sens sa langue tourner de plus en plus vite se liant à la mienne comme pour ne jamais se perdre. J'aime cette sensation où on ne fait plus qu'un. J'aimerais que ce baiser dur longtemps mais bientôt je sens Aiden rendre la liberté à ma bouche.

     

    -Viens, descendons de ce bateau avant de nous retrouver tous les deux dans l'eau.

     

    Chapitre 10-Un nouveau départ

    Il m'aide alors à descendre puis me serre dans ses bras. Je sentais mon désir pour lui se faire de plus en plus pressant. Il faut dire que cela fait des mois voir des années que nous n'avons eu aucun rapport... Je pense qu'Aiden est dans le même état que moi car sans dire un mot il me prend la main et m’entraîne à sa suite. J'ai une confiance aveugle en lui et le suis sans protester.

    Qu'elle est ma surprise en apercevant notre maison. Toujours sans un mot, il continue son chemin jusqu'à s'arrêter dans notre chambre. La il commence à m'embrasser comme si c'est la dernière fois. Il commence à me retirer mes vêtements, tout doucement. Je le laisse faire sentant mon corps brûler de désir pour lui.

     

    Chapitre 10-Un nouveau départ

    Il commence par me caresser sur tout le corps en s'arrêtant plus longuement sur mes seins et sur mon sexe en feu. Tout doucement, ses lèvres viennent titiller mes tétons durs et douloureux. Je pousse alors des cris de douleur mélangés aux cris d’excitation. Je retourne Aiden de façon à me retrouver sur lui puis insère son sexe dans mon vagin bien humide. Lorsque je le sens me pénétrer je ne peux que pousser un cri de bonheur et commence alors à me relever puis m'affaisser de nouveau de façon à ce que son pénis entre et sorte de façon régulière et pas trop rapide. Mais cela ne lui convient pas alors il me retourne pour se retrouver derrière moi. Il me pénètre de nouveau de façon plus brutale et plus rapide. Nous poussons des cris d'excitation à l'unisson. Et plus ces cris deviennent puissants plus il accentue ses mouvements. Lorsque ses hanches percutent violemment mes fesses je n'arrive plus à me retenir. Je n'espère qu'une seule chose c'est que jamais ça ne s'arrête mais le moment est venu pour lui de se libérer en moi. Puis tout deux, nous nous reposons, l'un contre l'autre, nu et heureux.

     

    Chapitre 10-Un nouveau départ

    Et voilà, notre groupe a enfin tous les points pour avoir ses dix avantages de groupes. Avec un gain de confiance en soin et une ambiance drague, le groupe a atteint ses objectifs. Je profite de la présence de Samuel pour lui demander de me débloquer les dernières pièces.

    Et voilà, j'ai enfin débloqué toutes les pièces et la maison est maintenant entièrement à moi. Aiden est revenu vivre avec moi et nos quatre enfants. Et oui, après en avoir parlé avec ses pères, il a été décidé que c'était mieux pour tout le monde que les jumelles pensent qu'Aiden était leur père. Il m'a donc fait la surprise en les adoptant. Je suis vraiment comblée.

     

    Chapitre 10-Un nouveau départ

     Chapitre 10-Un nouveau départ

    Voici mon rez de chaussée. J'ai fait casser quelques cloison pour avoir un plus grand espace à vivre. Nous avons beaucoup plus de place. J'ai supprimer quelques portes pour ne plus avoir qu'une seule porte d'entrée. Il y a aussi une salle de bain pour ne pas avoir à courir partout.

     

    Chapitre 10-Un nouveau départ

     Chapitre 10-Un nouveau départ

    Le premier étage sera consacré aux bambins et bébés. Il y a aussi notre chambre pour plus de facilité à s'occuper de nos enfants. On peut y trouver aussi tous les jeux des enfants et même une salle de bain. Il y a aussi deux balcons avec toujours des jeux.

     

    Chapitre 10-Un nouveau départ

     Chapitre 10-Un nouveau départ

    Et enfin le dernier étage qui sera le coin des enfants et des ados. Ils auront ainsi leur petit coin de tranquillité où ils seront un peu au calme et ont même leur propre salle de bain !


    8 commentaires