• Chapitre 1-

     

    Moi c'est Thomas, mais souvent on m'appelle petit Tom... C'est du à ma petite taille, mais plus c'est petit, plus c'est mignon, non ? J'aime le basket mais je reste le plus souvent sur le banc. J'ai une santé fragile et ne peux pas faire beaucoup d'efforts. D'un côté ça m'arrange, car je suis plutôt quelqu'un de solitaire : je passe beaucoup de temps à la bibliothèque à étudier consciencieusement pour accéder à mon rêve : devenir un grand chirurgien renommé.

     

    Chapitre 1- 

    Eux c'est le couple le plus célèbre de l'école. Tout le monde les envies : Steve et Géraldine sont mannequin à leurs heures perdues et passent plus de temps en soirée ou devant un objectif plutôt qu'à étudier. Les personnes comme ça me font horreur : plus attaché à leur physique qu'à leur cervelle...

     Nous vivions chacun de notre côté dans l'ignorance la plus complète, enfin jusqu'à ce jour, à la bibliothèque...

     Comme à mon habitude, j'avais la tête dans mes livres lorsqu'une voix virile m’interpella.

     

    Chapitre 1-

     

    -Thomas c'est bien ça ?

     -Tu connais mon prénom toi, le grand Steve ?

     -Oui enfin, c'est normal puisqu'on est dans la même classe, non ?

     -Que me veux-tu ?

     

    Chapitre 1- 

    -Comme tu as pu le remarquer, je ne suis pas très bon en cours alors si tu pouvais me donner des cours...

     Je le regardais un moment me demandant bien pourquoi il venait me voir moi, le garçon le plus impopulaire de l'école. Il n'avait pas l'air de plaisanter et semblait plutôt sérieux.

    Sans attendre ma réponse, il reprit :

     -C'est parfait, on se voit ce soir chez toi

     Et il tourna les talons ne me laissant pas le temps de répondre. Non mais pour qui il se prend celui là ? Il a vraiment l'habitude d'avoir tout ce qu'il veut... De rage je rassemblais mes affaires et quittait précipitamment la bibliothèque.

     N'ayant aucune envie de me retrouver seul avec cet athlète de bas étage, j'allais voir ma meilleure amie, Aya. Je la trouvait très jolie malgré ses formes rondes et les commentaires désobligeants de la petite amie de Steve.

     

    Chapitre 1-

     

    -Coucou princesse !

    -Tiens salut toi. Que me vaut l'honneur de ta visite ?

    -Je n'ai pas le droit de rendre visite à la femme de ma vie ?

     

    Chapitre 1-

     

    -Quel beau parleur tu fais !

    -Tu viens à la maison ce soir ? S'il te plaît !

    -Ce soir je ne peux pas, je te l'ai déjà dit...

    -Allez c'est important !

    -Que peut-il y avoir de si important pour que je loupe mon cours de couture ?

    -Steve doit venir à la maison...

    -Tu t'es enfin décidé à lui déclarer tes sentiments ?

    -Je ne vois vraiment pas de quoi tu veux parler... Moi aimer un imbécile pareil imbu de sa personne ? Mesquin et moqueur ?

     

    Chapitre 1-

     

    Aya éclata de rire, de son rire franc que j'aime tant. Je me demande encore pourquoi elle est célibataire. Je n'ai jamais connue plus belle personne.

     -Alors c'est oui ?

    -Comment je peux te refuser quoique ce soit ?

     

    Chapitre 1-

    Aya est adorable et sa présence va beaucoup m'aider... Mais quelle idée! Moi amoureux de Steve ? C'est impensable, pourtant, ce petit cri de joie que je contiens depuis tout à l'heure me prouve le contraire.

    Aya a promis de me rejoindre plus tard alors je range vite la maison. Elle est un peu vide depuis que mes parents sont morts dans un accident de la route il y a seulement deux ans. Je vis normalement avec ma grande sœur mais elle n'est presque jamais là. Elle m'envoit de l'argent tous les mois pour toutes mes dépenses.

     Aya arriva la première sur les coups de 18h mais aucune nouvelle de Steve... Quel bêta j'ai pu être de croire que le garçon le plus demandé allait débarquer chez moi. Il s'est bien moqué de moi ! Impossible pour moi de me concentrer sur mes devoirs. Je n'avais de cesse de fixer la porte d'entrée comme si cela allait le faire arriver.

     

    Chapitre 1-

    -C'est mort, il n'y a plus aucune chance qu'il ne vienne, soupirais-je.

    -Pour quelqu'un qui se fou de lui, je te trouve plutôt touché par son absence.

    -Tu as peut être raison... J’espérais sincèrement qu'il vienne.

     J'avais à peine finit de parler que quelqu'un sonnait à la porte d'entrée. Il était bientôt 21h ! J'ouvris la porte et le découvrit, là torse nue...

     

    Chapitre 1-

    -Tu ne crois pas qu'il est un peu tard pour arriver ?

    -Je suis désolé, mais ma séance photos a duré un peu plus longtemps.

    -Et le téléphone tu connais ? M'emportais-je.

    -Le téléphone oui, mais pas ton numéro.... Je suis désolé, mais il fait un peu froid... Je peux peut-être entrer ?

     Je le laissais passer encore gêné.

     -D'ailleurs tu peux m'expliquer ce que tu fais dans cette tenue devant chez moi ?

     

    Chapitre 1-

    -Oh ça, c'est une séance photo qui a mal tourné. Je peux emprunter ta douche s'il te plaît ?

     Non mais il se prend pour qui lui ? Il arrive à pas d'heure et il demande à utiliser ma douche !

     -Oui vas-y.

     Aya profita que Steve soit sous la douche pour trouver une excuse bidon et partir. Elle me laisse seule avec lui ! Mais le monde est contre moi ! Et voilà maintenant que l'autre s'égosille à m'appeler. Je fais irruption dans la pièce en criant.

     -Non mais je ne suis pas sourd quand....

     

    Chapitre 1-

    Mais je ne peux finir ma phrase. Je devins rouge des pieds à la tête : je me retrouve face à face avec Steve tout nu dans le bain...

     -Non mais ça va pas ? Tu ne pourrais pas avoir au moins un peu de pudeur ?

    -Tu ne vas pas jouer au garçon prude ? Tu en as vu d'autres quand même !

    -Oui mais c'est pas une raison. Tiens prends cette serviette au moins !

     Je sors à toute vitesse pour aller calmer mes envies. Mais impossible de les faire taire. Mon cerveau marche à cent à l'heure et je m'imagine une scène torride avec lui...

     

     

    Chapitre 1-

    Mais qu'est ce qui me prend ? J'ai intérêt à me ressaisir si je ne veux pas qu'il se doute de quelque chose. Allez cou... JE fus interrompu dans mes pensées par une main qui se posait sur mon épaule. Je me retournais et poussait un cri strident !

     

    Chapitre 1-

     

    -Ne crie pas si fort tu vas me rendre sourd ! Protesta Steve.

     -Encore à poil ?

     -Je ne suis pas à poil, j'ai quand même une serviette !

     -Ce n'est pas la question ! Protestais-je avec véhémence. Tu comptes rester dans cette tenue encore longtemps ?

     -Ben mes vêtements sont encore trempé donc soit je reste ainsi soit tu me files des vêtements...

     -Bon très bien, vas te servir dans mon placard, soupirais-je.

     Il était maintenant près de 22h et nous n'avions toujours pas commencé à bosser. Je me demandais bien à quelle heure il allait rentrer chez lui lorsqu'il apparu, changé.

     

    Chapitre 1-

    -Comme ça c'est mieux ? Me demanda-t-il. Tu n'es pas grand quand même, je me sens serré dans tes vêtements. Et puis il faudrait que tu te muscles un peu plus.

     -Non mais moi je t'ai rien demandé, surtout pas des compliments répondis-je ironiquement.

     -Ça va, ne fais pas cette tête. Enlève moi ça que je regarde comment tu es bâtis...

     

    Chapitre 1-

    -Non mais ça va pas ! Je suis très bien comme je suis et ne compte pas changer. On s'y met ? Il est déjà tard...

     -Justement, je n'ai plus envie de travailler, dit Steve en s'écroulant sur le canapé. Et si on jouait à la console ?

     Sans demander mon avis, il s'empara de la manette et commença une partie. En soupirant, je décidais de le laisser jouer pendant que j'allais prendre une douche pour me remettre les idées en places. Ce ne fut pas long mais à mon retour je fus témoin d'une scène plutôt attendrissante.

     

    Chapitre 1-

     

    Steve n'avait pas tenu le coup et s'était endormi sur le canapé. J'étais tiraillé entre l'envie de le réveiller et celui de le laisser dormir. Je penchais pour la seconde et alla me coucher.

     

    Chapitre 1-

    Cela me paru faire une éternité lorsque Steve entra dans ma chambre alors que je dormais profondément. Il était accompagné de Géraldine. Il avait l'air plutôt gêné et je me demandais bien ce qu'il pouvait me vouloir à deux heures du matin.


    23 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique